« Chacune de mes blessures a créé une perle. »
Alexandro Jodorowsky


ACCUEILNEWSMON APPROCHEPOUR QUI ?FORMATIONSMON PARCOURSCONTACTBIBLIO



(Technique de désactivation sensorielle des débordements EMOtionnels)

est issue de « Tipi » et de mon expérience acquise lors de ma pratique.
Même si nous ressentons tous le besoin de parler pour expliquer et comprendre intellectuellement nos problématiques, la désactivation définitive de nos difficultés ne peut se faire qu'à travers notre corps physique.
Comme l'a exprimé Guendune Rimpoché, il n'y a :
« Rien à faire, rien à forcer, rien à vouloir et tout se fait tout seul ».
Je vous laisse découvrir cette vidéo humoristique trouvée sur Youtube qui illustre mes propos.



Quelques explications !

Le revécu sensoriel corporel d'une situation ayant déclenché une réaction de peur désamorce cette peur. C’est ce que montrent les résultats obtenus par Luc Nicon («TIPI » - Ed. Emotion Forte).
Il s'agit simplement pour la personne de ressentir, d’observer ses sensations corporelles et de les laisser évoluer jusqu'à l'aboutissement de ce processus de désactivation.
Nos sensations nous conduisent directement et avec précision à l'origine de nos peurs.
Ce sont nos peurs qui génèrent nos réflexes de défense :
fuite, inhibition, agressivité (Henri Laborit).
Ces comportements induisent et conditionnent nos relations aux autres et génèrent nos stress, nos angoisses, nos souffrances psychologiques ainsi que leurs éventuelles manifestations physiques.
D’où vient cette technique ?
Les premières applications de cette technique datent d’une vingtaine d’année à Montpellier. Elle est le fruit de la collaboration entre Luc Nicon, pédagogue et Didier Godeau, kinésithérapeute spécialisé en troubles psychosomatiques et du comportement. Luc Nicon a ensuite répandu cette technique en Europe et aux Etats-Unis.
Le déroulement d’une séance
Après avoir identifié, à travers une situation concrète, le débordement émotionnel que la personne souhaite voir disparaître, le thérapeute invite celle-ci à porter son attention sur ses sensations physiques. Par exemple: un nœud à la gorge, la poitrine serrée, les mains moites...
Le thérapeute propose, lors du protocole, « de ressentir » ses sensations, de ne pas chercher à les contrôler, et de les laisser évoluer, se transformer d’elles-mêmes.
Le débordement émotionnel disparaît dès que sa source a été « sensoriellement » revisitée.
A qui s’adresse cette technique ?
A tous, et plus particulièrement à ceux qui souffrent de difficultés liées aux états dépressifs chroniques, aux phobies, aux angoisses, aux obsessions, aux inhibitions, à l'irritabilité..., et d'une façon plus générale, aux débordements émotionnels.
« » permet de désactiver naturellement et simplement les difficultés de la vie quotidienne.



Retour