« Chacune de mes blessures a créé une perle. »
Alexandro Jodorowsky


ACCUEILNEWSMON APPROCHEPOUR QUI ?FORMATIONSMON PARCOURSCONTACTBIBLIO


GLOSSAIRE


KINÉSIOLOGIE :
Fin 19ème, le Dr Still jette les bases d’une technique d’ajustement vertébral sous l’appellation de chiropractie, suivi par les Drs Palmer, Dejarnette, Chapman et Bennett qui pratiquent des techniques réflexes permettant une action à distance d’une région du corps à une fonction.
Dans les années 60, le Dr Goodheart, chiropracteur, démontre :
La relation muscles/organes/méridiens d’acupuncture
La relation entre les stress et le tonus musculaire en utilisant le testing
Le Dr John Thie, ancien éléve du Dr Goodheart, publie en 1977 un livre à usage familial.
Le kinésiologie agit sur des systèmes de flux énergétiques dans le corps qui conditionnent l’esprit et le mental, dans de nombreux domaines d’application.
Cette technique est constituée de 3 parties principales :
Le « touch for health® », technique mise en place par le Dr John Thie,
Le « one brain® » ou cerveau intégré, « Three in One Concepts »,
système orienté vers la gestion des émotions et du stress,
créé par G.Stokes et D. Whiteside,
L'« édu K » ou « Brain Gym® » de Paul Dennisson, technique
de coordination et de synchronisation des hémisphéres cérébraux
pour faciliter l'apprentissage, la concentration...




LE DÉCODAGE BIOLOGIQUE :
Comme son nom l'indique, le « Décodage » est « BIOLOGIQUE ». Il consiste à comprendre les réactions de notre biologie face au stress de notre vie afin de mettre en évidence la cause profonde de nos troubles organiques et psychiques.
Il se base uniquement sur des connaissances scientifiques : biologie du vivant, anatomie et physiologie, anatomopathologie et physiopathologie, phylogénie, zoologie, éthologie, paléontologie, ethnologie, etc...
Le Décodage Biologique des maladies offre une compréhension du symptôme et de sa résolution. Cette approche amène le malade à traiter les conflits qui en sont à l’origine.
La maladie est considérée comme une phase de guérison. Le Décodage Biologique des maladies propose un décodage des symptômes, organe par organe et système par système, permettant de trouver le conflit à l’origine de chaque maladie.
La "mise en maladie" est le résultat de certains principes biologiques. Le symptôme est la réaction d’adaptation à un événement non abouti et qui se fige dans le temps. Et chaque symptôme indique précisément l'origine du trouble.
Le Décodage Biologique est un outil d'analyse et de compréhension.




PSYCHOGÉNÉALOGIE :
La psychogénéalogie est une théorie développée dans les années 1970 par le Pr Anne Ancelin Schützenberger (Université de Nice) selon laquelle les événements traumatiques, les sources conflictuelles ou encore les secrets vécus par un ascendant auraient un impact sur le comportement de son descendant et expliqueraient certains de ses comportements.
C'est en se basant sur des théories psychanalytiques et psychologiques que la praticienne a élaboré sa théorie qui s'est dès lors imposée comme une base pour de nombreuses méthodes psycho-thérapeutiques.
Alejandro Jodorowsky, poète, cinéaste, scénariste de BD et agitateur culturel inclassable, a, en dehors des sentiers de la psychologie et des études universitaires, trouvé le chemin du transgénérationnel au travers de ses propres expérimentations.
Il est l'inventeur du terme « Psychogénéalogie » qu'il utilise publiquement dans ses conférences hebdomadaires du mercredi à l'École des Mines puis à l'Université de Jussieu, dès le début des années 1980.
À cette époque, fort de son expérience de metteur en scène, il organise pendant ces conférences de véritables théâtralisations de l'arbre généalogique au cours desquelles il demande à un(e) consultant(e) de choisir les membres de sa famille dans le public et permet ainsi à tous les spectateurs présents de visualiser les quatre générations d'une famille sur l'estrade de l'amphithéâtre.
Pour lui, l'arbre généalogique est vivant en nous, et pour enrayer la chaîne des répétitions, c'est le langage de l'inconscient, c’est-à-dire celui des symboles, qu'il faut utiliser, car la prise de conscience et la verbalisation sont insuffisantes à la guérison.
Depuis cette époque l'usage s'en est vulgarisé au point de recouvrir des pratiques extraordinairement variées. Les unes relèvent de la psychologie "pure et dure"; les autres de la médiumnité la plus invérifiable.
A l'écart de ces deux extrêmes, la psychogénéalogie d'Alejandro Jodorowsky se propose de réconcilier les apparents contraires, en se situant précisément à leur point de jonction : là où l'irrationnel collabore avec le rationnel, où la science danse avec l'art, où « clairvoyance » signifie aussi bien « intuition » que « lucidité ».




TAROT et « RÉFÉRENTIEL DE NAISSANCE » :
« Jeu de cartes de vingt-deux arcanes majeurs et cinquante-six arcanes mineurs, le Tarot voyage à travers les cultures et les siècles depuis le Moyen Age. Même s'il est souvent employé comme art divinatoire, il est avant tout un fabuleux instrument de connaissance de soi et une représentation de la structure de l'âme.
En tirant les cartes, celui qui interroge le Tarot est confronté à son état intérieur et guidé dans l'exploration de sa propre profondeur. Source inépuisable de symboles, le Tarot est une invitation à l'aventure spirituelle et un outil d'interprétation du quotidien. » Alexandre Jodorowsky
« Le Tarot fait partie du patrimoine culturel de l'humanité. Son histoire se confond avec l'histoire des traditions populaires et suit l'évolution des mentalités. Les images fortes qu'il contient autorisent tous les fantasmes ; elles font aussi l'objet d'études scientifiques, sémiologiques, sociologiques. Elles ont surtout inspiré de grands esprits, philosophes, artistes, écrivains et servi de référence à la psychologie, voire à la psychanalyse. Les images du Tarot sont plus que des figures allégoriques. Ce sont des archétypes, des images originelles. Le retour à la source de ses images constitue pour chacun un retour à sa fontaine intérieure.
Le Référentiel de Naissance-Tarot est un outil thérapeutique et énergétique efficace, un oracle d'une grande précision. Il se présente sous la forme d'un tableau géométrique composé de 14 cartes de Tarot obtenues à partir de calculs s'inspirant de la Science des Nombres. On peut lire dans le Référentiel d'un individu ses points forts, ses faiblesses, ses défis, ses passages obligés, sa problématique dominante, le sens des combats qu'il mène dans sa vie.
Comme dans une fontaine, chacun peut puiser dans le Référentiel une eau fraîche, symbole de ses ressources inconscientes et de ses émotions profondes.
Le Référentiel est un chemin de traverse dans « une forêt de symbole ». En aucun cas, il ne saurait être assimilé à un destin ou à un horoscope. Il s'agit plutôt d'un contrat avec soi-même. Un moyen dynamique de communication et de transformation. » Georges Colleuil




P.N.L (Programmation-Neuro-Linguistique) :
Selon Richard Bandler la P.N.L est « un principe éducationnel pour apprendre aux gens à se servir de leur cerveau. »
Programmation : C'est l'ensemble de nos processus internes, nos automatismes (cognitifs, émotionnels et comportementaux), de nos stratégies qui viennent de nos expériences vécues et que nous avons mis en place depuis notre enfance. Nous nous sommes programmés, nous avons encodés à notre manière nos expériences et nos apprentissages. Nous avons développé ainsi notre mode de pensée, notre façon de réagir, de nous comporter et de réagir en fonction de notre éducation, de notre vécu, de toutes nos expériences.
Neuro : fait référence aux neurones. On pourrait dire que c'est la capacité de notre système nerveux à percevoir l'environnement grâce à nos cinq sens ainsi qu'à établir des corrélations en fonction de nos perceptions et du regard que nous portons sur le monde qui nous entoure.
La P.N.L intervient directement sur cette organisation neurologique autrement dit, elle nous permet, lorsque cela nous est utile, de changer de regard sur le monde et sur la manière dont nous le percevons.
Linguistique : Le langage structure et reflète la façon dont nous pensons et dont nous comprenons le monde qui nous entoure. C'est grâce à lui que nous communiquons et véhiculons notre culture. Il est empreint de nos expériences, de nos perceptions et de nos représentations du monde.
La PNL propose des modèles d'action pour expérimenter et développer les compétences techniques et humaines nécessaires à la réalisation d'objectifs et de projets professionnels. La PNL traite de la communication, de l'apprentissage et du changement humain.




ANALYSE TRANSACTIONNELLE :
L’analyse transactionnelle (également appelée A.T) est une théorie de la personnalité et de la communication. Elle est également un précieux outil d’analyse des systèmes et des organisations. L’analyse transactionnelle permet de comprendre le « fonctionnement » des personnes et des groupes. Elle facilite la communication interpersonnelle et les dynamiques de groupes (organisations). Elle tire son nom du mot « transaction » qui en anglais désigne un échange verbal ou non.
L’approche est utilisée en travail psychothérapeutique auprès d’individus, de couples et de familles. Diverses disciplines comme le travail social, l’éducation et le développement organisationnel font appel à l’analyse transactionnelle, notamment comme outil de formation continue ou pour désamorcer des crises qui cachent des problèmes de communication.
Élaborée par le psychiatre Eric Berne (1910-1970) au cours des années 1950, l’analyse transactionnelle s’appuie sur un postula incontournable : chaque personne est « fondamentalement correcte », elle a de la valeur, de l’importance et de la dignité, et elle a la capacité de penser et de choisir. Cela situe l’approche dans le courant de la psychologie humaniste.
Eric Berne a beaucoup insisté sur la responsabilité de la personne dans la mise en place de son histoire de vie et dans sa capacité à changer. Il croyait qu’avec une aide compétente, toute personne peut retrouver ses capacités originelles, qui n’attendraient que d’être délivrées des interdictions créées par les scénarios qu’elle a construits. Il souhaitait permettre à ses clients de dépasser la souffrance psychologique et d’atteindre une maturité qui se caractérise par une grande capacité de conscience, d’autonomie et de spontanéité.




GESTION DE CONFLITS :
Utilisé entre autre dans les entreprise pour le management, ce sont les techniques qui permettent d’appréhender un problème ou un conflit et l’ensemble des attitudes et des comportements qui vont être mis en œuvre dès le début du conflit, afin d’orienter la situation vers une résolution du problème.
Outils et méthodes permettant de gérer une situation, un problème ou un conflit qui satisfait toutes les personnes concernées, car elle tient compte et respecte leurs besoins et objectifs, tout en se souciant des relations entre les parties ; ces relations peuvent s’en trouver améliorées tout comme la capacité de ces personnes à résoudre les situations futures de façon constructive.